Reconversion Professionnelle en apiculture

L'apiculture professionnelle: Est-ce rentable ?

Transport de ruches avec un véhicule adapté

De nos jours et à moins d'une niche, il n'est pas possible de vivre correctement de l'apiculture ! Pourquoi ?

C'est tout d'abord un métier passion dans lequel on ne compte pas ses heures

Filière miel:

Vu le prix de vente du miel et ce qu'il coûte à produire rares sont les apiculteurs qui parviennent à joindre les deux bouts si le conjoint ne travaille pas et n'assure pas le revenu du foyer.

La production de miel est directement liée à 4 facteurs dont il faut impérativement tenir compte:

  • - Un circuit de transhumances bien établi,
  • - Un cheptel de colonies d'abeilles suffisamment conséquent pour assurer le tonnage,
  • - Les conditions climatiques,
  • - Enfin, la compétence de l'apiculteur
Les investissements sont conséquents :
  • - Disponibilité de locaux adaptés et aux normes alimentaires,
  • - Logistique (matériel roulant)
  • - Logistique production, conditionnement, stockage
Les déplacements impératifs fréquents coûtent maintenant très cher (véhicules adaptés, gas-oil, autoroutes, hébergements-restauration). Si les premières années, l'apiculteur dort dans son camion, cela devient très vite une poursuite impossible.
D'autre part, une exploitation apicole passe obligatoirement par le permis poids lourd et remorque afin de rentabiliser les déplacements (sinon gare aux retraits de permis pour permis inadaptés et surcharges)

Production d'essaims, reines...

A moins de se spécialiser en Abeille Noire, le prix des essaims de Buckfast, Carnica et autres ne permet pas de vivre correctement de cette spécialisation qui est trop concurrencée par l'apiculture amateur.
Pour produire des essaims ou des reines d'abeilles noires, il faut spécialiser son cheptel, et surtout mettre en place des moyens importants pour permettre la fécondation des reines en vols libres sans hybridations. 
Avec la Buckfast, c'est chose simple  (92% des apiculteurs français ont de la buckfast) mais la rentabilité n'est pas souvent au rendez-vous. Avec l'Abeille noire, c'est compliqué ! Faisable, rentable, mais la route est étroite.

Produits de la ruche

Il faut cela comme un complément mais attention, chaque produit devient une spécialité et complique donc l'exploitation.  Les produits pouvant être développés sont:
  • - Le pollen, 
  • - La cire, 
  • - La Propolis,
  • - La gelée royale, 
  • - Le venin d'abeille,
s'ajoutent à cela les dérivés
  • - Bonbons au miel, propolis
  • - Nougats,
  • - Pains d'épice,
  • - etc.

La rentabilité à terme de votre exploitation apicole ne verra pas poindre le bout du tunnel avant au moins 3 ans, et encore ! cela dépendra de votre acharnement, des compétences acquises, des investissements en tenant en considération qu'on ne doit JAMAIS emprunter sur du vivant. Quand les acquisitions matérielles peuvent relever de prêts, (le matériel se revend toujours assez bien), qu'en serait-il d'un cheptel mort ?
C'est compliqué donc, et c'est pourquoi je vous propose mon assistance éprouvée par près d'un quart de siècle en Apiculture Pro

Avec quels moyens ? Quelle expérience ?

Envisager de pratiquer l'apiculture en professionnel nécessite des moyens financiers importants...

Voulez-vous vraiment devenir professionnel en Apiculture ?

Si Envisager une reconversion professionnelle comme serveur dans un restaurant vous coûtera 3 fois rien, en revanche, l'apiculture ne vous ouvrira pas ses portes sans un minimum d'investissements (financiers et compétences).
On ne se lance pas en apiculture pro sans une solide formation et maîtrise d'au minimum des thèmes suivants:

  • - la conduite de ruchers
  • - l'élevage des abeilles (intensif)
  • - la production de reines
  • - la production et valorisation du miel

Combien de temps dure-t-elle ?

La formation professionnelle d'un apiculteur doit s'envisager raisonnablement sur au minimum 3 années avant qu'il ne puisse dégager un premier salaire. Faire moins me semble inconcevable sauf si vous avez déjà une expérience d'au moins deux ans sans casse et un cheptel composé d'un minimum une cinquantaine de ruches. Si vous pensez vous débrouiller avec les tutos de Youtube, alors il n'est pas utile de poursuivre votre lecture ici car nous ne parlons certainement pas sérieusement du même sujet.

Partir de zéro ?

Si vous partez de zéro, cela va être compliqué car soit vous disposez d'un matelas financier ou économies personnelles conséquentes, soit vous allez devoir passer par les emprunts bancaires, et là commencera la galère.
Un proverbe dit : "Si l'un de vous veut construire une tour, il s'assied d'abord pour calculer la dépense et voit s'il a de quoi la terminer". Avez-vous budgétisé la dépense ?
Quand bien même vous ayez gagné le Gros Lot chez la FDJ, il vous manquera une chose: L'expérience !.
Au cours de ma vie d'apiculteur professionnel, j'ai vu beaucoup de rêveurs mais peu d'apiculteurs vraiment déterminés (sinon des utopistes qui ne sont toujours pas pros de nos jours). Si j'ai formé plusieurs milliers d'apiculteurs (oui, trois milliers environ), j'ai formé parmi eux une trentaine de pros qui, à ce jour, sont toujours debout, ce dont je ne suis pas peu fier.

Une formation Pro en apiculture ça se construit ! 

Il ne suffit pas d'enchaîner les stages, mais tout d'abord de construire un plan de formation solide qui vous permettra de gagner votre vie honorablement.
Il y a quelques années, j'avais écrit un article de 3 pages de réflexion sur mon site web. Elles sont toujours d'actualité et vous pouvez toujours les consulter ici

On poursuit ?
Alors laissons dans un premier temps l'aspect financier de coté, nous aurons l'occasion d'y revenir


ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy